Après un arrêt d’une nuit en auberge de jeunesse à Gênes, nous revoici dans un train ce vendredi 8 mars . Rebonjour escaliers et vélo à porter avec 3 changements, ne pouvant prendre que les trains type Ter (regionale et regionale veloce) avec les vélos.

Arrivés dans le dernier train à 30 mn de Rome et 6h de Gênes, v’la t’y pas que Victor s’aperçoit qu’il a oublié son sac de couchage à l’auberge. Ah Juliette a cru devenir folle!

Mais heureusement la bonne humeur de notre second hôte a vite chassé cette mauvaise surprise. Rendez – vous donc avec Léo, l’ami de Chloé, une autre des 34 cousines et cousins de Victor.

Léo nous accueille chez eux dans le quartier de Testaccio dans le centre, en l’absence de son amoureuse qui est en mission avec la FAO en Somalie ! A peine les vélos posés, une douche prise, nous voilà sortis pour tester l’aperitivo préféré de Léo à l’Oasi della birra dans Testaccio , lieu plein de souvenirs pour notre hôte et bière Caesarus à 12 degrés !

Nous sommes en terrasse près d’un parc mais l’intérieur bondé plein de toutes petites allées vaut encore plus le détour.

Le principe de l’aperitivo :
Une boisson et pour quelques euros de plus (5 ici) , une assiette pleine de délicieux mets: courgettes , carottes , brocolis ou chou fleur à l’huile d’olive , lasagna verde, salades de légumineuses (haricots rouges , pois chiches , fèves ou lentilles), melanzane (aubergines) ala parmiggiana, fromages, charcuteries et même des gâteaux . Tout cela à volonté même s’il est mal vu de faire de l’aperitivo tout un festin puisque comme son nom l’indique c’est un apéritif !

Nous respectons donc et continuons notre parcours culinaire direction le quartier Monti où nous retrouvons des amis français, belges et italiens de Leo au resto.

Mais avant petit passage par le Colisée, de nuit. Tadam !

Au menu de cette soirée resto à « La vecchia Roma » :

Antipasti à partager : mozzarella et salade ainsi que focaccia (comprendre ici pâte à pizza blanche) et porchetta, la spécialité de Rome. Du cochon cuit tranquillement à la broche et coupé en lamelles.

Ensuite pâtes pour tout le monde, on s’arrête au primo piatto avec celles-ci. Si la cuisson est bonne, le reste n’est pas transcendant et les quelques-uns de passage à Rome espérant retrouver la nourriture qui les avait émerveillés sont franchement déçus .

On quitte le resto en ayant tout de même passé une très bonne soirée et finissons nos discussions sur une place pleine de jeunes qui papotent et picolent.

Nous rentrons bien fatigués de cette journée forte en émotions qui s’achève avec une gourde volée. Et oui, après l’oubli du sac de couchage, il fallait tester l’oubli de la gourde sur le vélo en plein centre de Rome! 🙂

Episodes 1 et 2 des deux jours passés à Rome à venir .

6 Comments

  1. Hello les aventuriers 😉
    Belle escale qui donne. Envie de voyager et surtout vous rejoindre.
    J’ai une question, Victor tu fais un concours avec Juliette 😜
    Bisous à vous

    Sylvie
  2. Ciao amici,

    Vous qui vous demandiez si vous n’étiez pas trop chargés, je vois que vous êtes plein de ressources ! Je plains le pauvre Zug qui a dû en prendre pour son grade pour L’oubli de son duvet !

    Un abbraccio,

    Tosh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *