Calitri le 19 mars

Après notre rencontre fortuite à la boucherie traiteur la veille, nous nous rendons donc à l’association Pro Loco de Calitri. Cette asso est présente dans toute l’Italie et oeuvre pour le développement touristique et culturel des villes , agissant en qualité d’office du tourisme quand il n’y en a pas ou en parallèle de l’office du tourisme publique qui n’ouvre parfois que le weekend comme ici à Calitri.

Trois jeunes travaillant au sein de l’asso nous accueillent et nous emmènent au château de Calitri qu’ils ouvrent exprès pour notre venue.

Voici un petit résumé de notre visite guidée, toute en italien. Oui oui nous sommes devenus trilingues ! 😉

La porte ouverte, nous arrivons non pas dans un château mais dans un ancien bourg avec un château, d’où le nom « il borgo castello » !

Source: https://m.facebook.com/BorgoCastelloDiCalitri

C’est toute une histoire qui défile sous nos yeux ! Le château date du 13ème siècle et a subi plusieurs tremblements de terre : un en 1694 et un en 1980. Jusqu’à 1980 et le tremblement de terre qui a touché une bonne partie de la ville , le bourg du château était encore habité. Cela rend la visite toute particulière. Des traces de vie sont encore bien présentes et nous pouvons encore voir quelques faïences sur les murs des maisons.

Aujourd’hui, les maisons tombent en ruine mais le château sert lui de lieu d’exposition de la vie quotidienne et des différents corps de métiers qui ont habité l’histoire de Calitri : Du forgeron au producteur d’huile d’olive en passant par le sculpteur .

C’est également un petit musée de la céramique.

L’architecture du château reprend aussi quelques caractéristiques des maisons d’avant le tremblement de terre. Comme ces boules d’argile qui permettaient aux pièces d’être bien ventilées grâce un trou en leur centre laissant passer l’air .

Du haut du château, une grande terrasse offre une vue à 360 degrés sur Calitri et ses alentours. Ça y est nous comprenons un peu mieux pourquoi tout le coeur historique de la ville nous est apparu comme abandonné en arrivant .

En somme, ce fut une visite forte instructive dans une ambiance particulière, celle de traverser un château et son quartier encore habité il y a quarante ans .

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *