Derniers biscuits oignons, raisins secs avalés. Nous voilà prêts au départ. Direction Ionanina avec le retour du soleil. Petite étape vallonnée mais plutôt en profil descendant. On en profite pour faire un petit coucou 🙂

L’orage nous rattrape à l’entrée du camping mais heureusement on s’abrite à temps en attendant que ça se calme.

Le camping est au bord d’un lac, on aurait presque envie de piquer une tête mais les températures sont plutôt fraîches. Ça attendra.

Meteora

Le lendemain petite excursion sans les vélos aux Météores, de magnifiques formations géologiques coiffées de monastères inaccessibles.

Les falaises de  » grès a pouding » sont de toute beauté ! On imagine le nombre d’années d’accumulation de sédiments en comptant les milliers de strates qui composent la roche. Les cours de géo refont surface et Victor ne sais plus où donner de la tête.

 » Ouaaaaah t’as vuuuuuu la taille de la falaise! »

« Ouaaaaahh mais regarde moi comme il est beau ce caillou !  »

« Nan mais t’imagine … avant ici il y avait la mer ! … la meeeeeeeeer c’est fouuu »

Ioannina

Retour à notre campement en fin de soirée. Juste avant la nuit, encore une petite visite du centre ville, et de l’ancienne forteresse. Ali Pasha n’est jamais loin car il fit de Ioannina sa capitale depuis laquelle il contrôlait jusqu’à l’actuelle Albanie (cf article précédent ^^)

Loin de perdre d’esprit le thème de notre voyage, nous finissons la soirée en dégustant quelques plats traditionnels grecs.

Beignets d’aubergines et fromage frits qui tombent sur l’estomac. Nous voilà rassasiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *